le forum de Colline
Si vous désirez participer à ce forum, inscrivez-vous
le forum de Colline

Ici on discute de tout. Vos commentaires sont les bienvenus. Vous êtes invités à vous inscrire pour donner votre avis.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaire : Découvrir de nouvelles idées de vacances,
des vacances au soleil, surfer sur les promos voyages,

découvrir des vacances en Italie, vacances en Espagne, vacances en Israël...et partager votre avis sur le forum vacances ;

suivez-nous sur notre page vacances.

Le site voyage états-unis. Pour découvrir les plus belles destinations de la côte-ouest, on vous donne plein d'idées


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 L'euthanasie,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colline
Admin


Féminin
Nombre de messages : 319
27/01/2007

MessageSujet: L'euthanasie,    Ven 17 Jan 2014 - 10:43

"Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) s'est prononcé contre l'euthanasie passive de Vincent Lambert, tétraplégique en état de conscience minimale".

C'est tout simple lorsque les parents du patient sont d'accord pour estimer que la fin de vie d'une personne est trop insupportable et qu'il convient de l'aider à mourir, mais quand les parents et l'épouse ou quand les enfants  entre eux ne sont pas d'accord, à qui donner raison ? Ce ne sont certainement pas les médecins qui doivent le faire, même si leur avis est important. La loi doit être claire, ok. Et après ? Imaginez que les parents de Vincent Lambert soupçonnent leur belle-fille de vouloir se marier avec un autre  homme ? Imaginez qu'ils aient perçu des réactions prouvant une activité cérébrale, un geste, une mimique au cours d'une de leur visite qui indiquerait que leur fils n'ait pas envie de mourir ?
Des études récentes ont prouvé que même en cas de comas profond les malades réagissent par la pensée à des questions qui leur sont posées. On a demandé à des malades de penser à un match de tennis, puis de penser à une autre activité, par exemple faire son marché.  On a enregistré les activités électriques de leur cerveau qui ne sont pas les mêmes dans les deux cas. Puis on a posé une question en leur demandant si c'est oui de penser au match de tennis et si c'est non de penser à faire son marché. La personne a répondu en pensant à une partie de tennis et en vérifiant on s'est aperçu que c'est bien par oui qu'elle devait répondre. On a renouvelé l'expérience avec d'autres patients plongés dans un coma profond, et il semblerait que les activités cérébrales indiquent  que le patient réagit à son environnement.  On ne sait pas vraiment s'il réagit par automatisme ou si sa pensée est réellement consciente, mais on peut quand même imaginer qu'il a une sorte de conscience minimale qui puisse lui permettre de choisir sa fin de vie. Alors je me dis que exceptionnellement on pourrait faire venir des experts qui poseraient la question à la personne malade et on aurait clairement sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
glopps
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Ven 17 Jan 2014 - 13:52

Ne pas confondre l'enthanasie et l'antésite  :eqrrrfv:
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54321
27/01/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Ven 17 Jan 2014 - 15:39

Merci à toi à qui il n'arrive jamais de s'emmêler les doigts dans le clavier !!!  :gdhs:
Revenir en haut Aller en bas
glopps
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Ven 17 Jan 2014 - 16:03

Pour taper sur le "n" au lieu du "u" tu tapes avec tes moignons ?  :eqrrrfv:
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54321
27/01/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Ven 17 Jan 2014 - 16:15

oni ponrqnoi ?  :eqrrrfv:
Revenir en haut Aller en bas
sol

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6037
19/05/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Mar 28 Jan 2014 - 17:12

Euthanasie: L'épouse de Vincent Lambert fait appel de la décision de le maintenir en vie

LE 16 janvier, la justice avait refusé l'euthanasie passive...

Rachel, l'épouse de Vincent Lambert, fait appel devant Conseil d'Etat contre la décision de la justice administrative qui a interdit «l'arrêt du maintien en vie artificielle» de son mari, a-t-elle annoncé mardi à l'AFP. «Le laisser partir est un geste d'amour», a-t-elle réaffirmé.

Vincent Lambert est tétraplégique et en état de conscience minimale depuis un acident de moto en 1988.

Sa famille est divisée sur l'euthanasie passive décidée par le corps médical.
Avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
colline
Admin


Féminin
Nombre de messages : 319
27/01/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Mar 28 Jan 2014 - 19:17

C'est terrible de se disputer la mort d'un proche ! vouloir prolonger la vie d'un fils, ou abréger les souffrances d'un mari... C'est Cornélien !
Revenir en haut Aller en bas
sol

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6037
19/05/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Sam 8 Fév 2014 - 1:00

Pour l'épouse de Vincent Lambert, «on a été jusqu’aux limites de la médecine»

A l'issue d'une longue audience pendant laquelle Rachel, la femme de cet homme tétraplégique, s'est exprimée pour la première fois, le Conseil d'Etat a renvoyé sa décision à plus tard.

Des mots, encore des mots. Et une nouvelle attente qui s’ouvre. Le président de la section du contentieux du Conseil d’Etat chargé de se prononcer pour ou contre le maintien en vie de Vincent Lambert a finalement décidé, hier, à l’issue d’une longue audience de ne pas… décider. Il a renvoyé le sort de cet homme de 38 ans, en état végétatif chronique, devant une formation collégiale qui devrait se réunir la semaine prochaine.
Sur le même sujet

«La très grande difficulté des questions qui sont posées a exclu qu’elles puissent être tranchées par un juge unique», a ainsi argumenté Bernard Stirn. Certes… Mais les jours s’éternisent. Et on a le sentiment que l’on tourne en rond. Tout a été dit et redit depuis que la situation clinique de Vincent a été rendue publique au printemps dernier. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a statué, d’abord en mai, puis à nouveau en janvier, refusant au final l’euthanasie passive demandée. D’où cet ultime recours devant le Conseil d’Etat, autorité suprême en matière de droit administratif.
Revenir en haut Aller en bas
sol

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6037
19/05/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Jeu 13 Fév 2014 - 18:39

La Belgique légalise l’euthanasie aux mineurs

La loi devrait être votée ce jeudi soir, après près de quatre mois de vifs échanges au Parlement qui ont fait rejaillir le clivage entre laïcs et chrétiens démocrates...

Une nouvelle étape. Alors qu’en France, l’euthanasie active n’est toujours pas autorisée, le voisin belge a légalisé ce jeudi soir, l'euthanasie pour les enfants incurables. L’euthanasie est en effet autorisée en Belgique depuis 2002 et l’entrée en vigueur de la loi dépénalisant l’euthanasie active pour les majeurs «capables et conscients», libres de toute contrainte extérieure, qui se trouvent «dans une situation médicale sans issue».

Les dispositions de la loi sont désormais étendues aux mineurs, selon des «conditions strictes»: le mineur devra se «trouver dans une situation médicale sans issue entraînant le décès à brève échéance», être confronté à une «souffrance physique constante et insupportable qui ne peut être apaisée et qui résulte d'une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable». La capacité de l'enfant à comprendre le «côté irréversible de la mort», selon les mots d'une députée, sera estimée au cas par cas par l'équipe médicale et par un psychiatre ou un psychologue indépendant.La loi, déjà votée en décembre par le Sénat, a été approuvée par les députés à une majorité de 86 pour, 44 contre et 12 abstentions. Elle entrera en vigueur dans les prochaines semaines.
Revenir en haut Aller en bas
sol

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6037
19/05/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie,    Ven 14 Fév 2014 - 16:44

Affaire Vincent Lambert: Le Conseil d'Etat décide d'une expertise médicale

De nouveaux médecins spécialisés doivent se pencher sur l'état de santé du patient...

Le sort de Vincent Lambert, cloué sur son lit d'hôpital en état végétatif chronique depuis cinq ans, reste en suspens. Le Conseil d'Etat s'est prononcé ce vendredi pour une nouvelle expertise médicale «complémentaire» dans un délai de deux mois.

Les trois médecins qui conduiront cette expertise médicale devront «se prononcer sur le caractère irréversible» des lésions dont souffre Vincent Lambert, exprimer «si ce patient est en mesure de communiquer» et si ses réactions «peuvent être interprétées comme un rejet de soins» ou, au contraire, comme «un souhait que ce traitement soit prolongé», a expliqué la plus haute juridiction administrative française. Le Conseil d'Etat se prononcera «avant l'été», après l'expertise.
Avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
 
L'euthanasie,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
le forum de Colline :: faits de société-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: