Selon des membres du groupe Etat islamique à Raqqa (Syrie), une police militaire a été créée pour s'occuper des combattants étrangers tentant de déserter les combats.