Le lendemain de la proclamation de la IIIRépublique le 4 septembre 1870 par Léon Gambetta, Victor Hugo revient de dix-neuf ans d’exil et prononce ce discours à l’adresse de la foule de Parisiens qui l’attendaient.