"Pour les refugié(e)s qui tentent de gagner l’Europe, le portable est tout sauf un luxe. Il est aussi important que les vêtements qu’ils portent ou que l’embarcation censée leur permettre de traverser la Méditerranée."(Libération)