le forum de Colline
Si vous désirez participer à ce forum, inscrivez-vous
le forum de Colline

Ici on discute de tout. Vos commentaires sont les bienvenus. Vous êtes invités à vous inscrire pour donner votre avis.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaire : Découvrir de nouvelles idées de vacances,
des vacances au soleil, surfer sur les promos voyages,

découvrir des vacances en Italie, vacances en Espagne, vacances en Israël...et partager votre avis sur le forum vacances ;

suivez-nous sur notre page vacances.

Le site voyage états-unis. Pour découvrir les plus belles destinations de la côte-ouest, on vous donne plein d'idées


Partagez | 
 

 Nos enfants sont-ils surprotégés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54314
27/01/2007

MessageSujet: Nos enfants sont-ils surprotégés ?    Sam 15 Juil 2017 - 11:09

Voici un article intéressant. C'est vrai "qu'avec tout ce qui se passe" on n'a pas envie de voir nos enfants agressés par des paroles ou par des actes qui pour être désagréables ne peuvent pas moins en être formateurs. Qui n'a pas accompagné ses petits enfants à l'école pour éviter qu'ils ne soient confrontés à quelque violence ? Mes propres enfants ont des anecdotes très amusantes à raconter en ce qui concerne mon désir de ne les voir se faire emmerder, ni par leurs profs, ni même par leurs camarades d'école ! Mea-culpa... Mais quand la maîtresse de mon fils cadet lui a tiré les cheveux parce qu'il ne tenait pas bien son stylo, j'ai pas pu résister. "Est-ce que vous ne seriez pas vexée si je vous demandais, en vous tirant les cheveux comme ça (et je lui tire les cheveux !!)de lui dire simplement ce que vous avez à lui dire sans utiliser la violence ? (violence !!! un bien grand mot, mais je n'étais pas avare de grands mots quand on s'en prenait à mes fils chéris !!!) Plusieurs autres exemples seraient à raconter. Par exemple ce jour où pendant une réunion des parents d'élève j'ai demandé au prof de maths si elle et ses collègues ne songeaient jamais à se remettre en question quand ils n'obtenaient pas de bons résultats avec leurs élèves. Mon fils aîné m'avait dit : c'est une vraie salope, elle saque tout le monde !(C'est vrai qu'elle avait réussi à dégoûter des maths les plus doués (dont mon fils) Je ne l'ai pas lâchée... il m'avait dit : Mets le paquet ! Je l'ai tellement mis que le lendemain elle a dit aux élèves : "je ne sais pas qui est cette dame ... mais.. Je le saurai..." Mon fils n'en menait pas large. Tout cela pour dire que, habitués à être toujours soutenus mes enfants ne supportent pas qu'on les emmerde ! Et quant à moi, en plus de ne pas supporter qu'on emmerde mes enfants, je ne supporte pas qu'on emmerde les autres.

Voici donc un extrait de l'article en question qui vous fera réfléchir en ce qui concerne l'éducation. De la douceur... il en faut mais aussi un peu la permission de risquer de se faire mal et de se confronter aux autres... C'est pas toujours incompatible.

Or, c’est au sein de cette culture de protection que nous faisons grandir nos enfants. Convaincus de ce que le monde est dangereux et, en tout cas, plus dangereux que lorsque nous étions petits, nous protégeons nos enfants de nombre de dangers physiques et humains qui les menacent. Pour leur éviter de se casser le cou en vélo, on leur fait porter des casques. Pire, on les rend obligatoire. Pour empêcher toute mauvaise rencontre, on préfère les accompagner à l’école jusqu’à un âge avancé, on évite de les envoyer faire des courses et on dépense du temps ou de l’argent à les garder sous haute surveillance.

En écrivant ces lignes, je réalise que c’est aussi, en partie, ce que je m’emploie à faire avec mes enfants et je mesure l’écart qui me sépare de l’éducation que j’ai reçue sur ce plan. Mes parents pouvaient nous laisser disparaître des heures pendant lesquelles nous explorions les forêts environnantes, les champs, les canaux. Nous construisions des cabanes sur l’eau et nous lancions dans toutes sortes d’activités qui rétrospectivement me semblent remplies de dangers multiples. Les parents de mes amis n’étaient pas très différents.

http://www.institutmolinari.org/pourquoi-la-susceptibilite,3011.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos enfants sont-ils surprotégés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum de Colline :: Psycho-
Sauter vers: