le forum de Colline
Si vous désirez participer à ce forum, inscrivez-vous
le forum de Colline

Ici on discute de tout. Vos commentaires sont les bienvenus. Vous êtes invités à vous inscrire pour donner votre avis.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaire : Découvrir de nouvelles idées de vacances,
des vacances au soleil, surfer sur les promos voyages,

découvrir des vacances en Italie, vacances en Espagne, vacances en Israël...et partager votre avis sur le forum vacances ;

suivez-nous sur notre page vacances.

Le site voyage états-unis. Pour découvrir les plus belles destinations de la côte-ouest, on vous donne plein d'idées


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Au revoir la-haut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
xor
Invité



30102017
MessageAu revoir la-haut

C'est ma fille qui m'a encouragé à voir le dernier film de Dupontel "Au revoir la-haut"
Ce film d'essence libertaire m'a bien plu.
Dupontel toujours aussi "space" et drôle.

Bon le film semble être un succès même s'il fait l'objet de tentatives de démolition par les critiques d'une certaine presse bien pensante de gauche (Libé, le Monde, les Inrocks) qui n'aime pas Dupontel par principe.

Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Au revoir la-haut :: Commentaires

Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 15:08 par Tolé
xor a écrit:


Un double pendule chaotique...déjà !!!!!   Alors j'imagine le fonctionnement du cerveau...Vraiment le genre de théatre imbitable....

https://www.youtube.com/watch?v=m923FsfhNYE

Lê N'Guyen Hoang intervient dans cette vidéo
,
Ben non, le mec qui lance le double pendule ne peut pas le lancer deux fois de la même façon. La moindre différence de force, de position, le moindre changement de pression de l'air qui se modifiera à la suite du moindre mouvement, du moindre souffle, de la moindre respiration des deux intervenants changera la façon dont le pendule réagira, et tel le battement d'une aile de papillon  capable de provoquer des mouvements d'air imprévisibles à l'autre bout de la terre, provoquera des mouvements imprévisibles du double pendule.

je regardais souvent les videos de Bruce Benamran. C'est vrai qu'il se met un peu trop en scène. Je préfère Mr. Phi qui a un sens de l'humour auquel je suis sensible. Lui, je ne le connaissais pas.


Dernière édition par Tolé le Jeu 9 Nov 2017 - 15:21, édité 1 fois
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 15:12 par Tolé
Donc ce n'est pas le chaos, c'est juste que la cause qui a engendré le mouvement du double pendule a été modifiée.
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 15:22 par xor
L'électron est une onde de probabilité.
Il existe à l'infini du noyau une chance non nulle de le trouver
C'est très improbable mais pas exclus.

Moi j'aime bien le principe de non localité....Une chose est présente partout et on peut en voir deux manifestations identiques à des endroits très éloignés.


La physique quantique, c’est un peu l’enfant qui se cache sous un drap mal tendu et dont on devine furtivement la présence, par ses maladresses. Un coude, un genou ou bien un crâne émerge ça et là…
C’est jubilatoire.
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 15:26 par xor
Donc ce n'est pas le chaos, c'est juste que la cause qui a engendré le mouvement du double pendule a été modifiée.

Ah bon ce n'est pas le chaos Very Happy

l'étude des phénomènes chaotiques ou l'étude des bifurcations s'appuie sur des systèmes sensibles aux conditions initiales.
C'est le fait qu'il n'est pas possible de ne pas les maîtriser qui est chaotique.

Ici le chaos n'est pas le chaos de la Torah Very Happy
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 20:29 par Tolé
Il n'est pas possible de les maîtriser, mais la nature se charge de le faire. Je ne parle pas du double pendule, je parle des éléments qui ont donné naissance à l'univers. Au départ un bouillonnement d'ondes et d'énergie  qui laissera cependant se former des particules, puis des atomes en se refroidissant, atomes qui donneront naissance aux molécules qui se regrouperont... etc.etc. C'est pas le chaos ça. je vois au contraire une suite d'arrangements avec au bout de 13 milliards d'années la formation de planètes, puis apparition de la vie, puis de l'homme, puis du cerveau.... Le principe de causalité a créé la vie et l'homme. Et on peut penser que ce processus continuera ! à moins que ce con d'humain s'auto-détruise en utilisant les forces de la nature celles-là même qui ont permis son apparition et qui ne lui pardonneront pas de jouer avec le feu, mais là encore la vie pourra émerger ailleurs... peut-être  à l'autre bout de l'univers.
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 9 Nov 2017 - 20:53 par Xor
Le principe de causalité n’est pas une origine. Il s’agit d’une propriété des processus orientés selon la flèche du temps. L’effet succède à la cause.
Ne confond pas principe de causalité et cause.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 9:27 par Tolé
Et toi ne confonds pas réponse et sarcasmes. J'ai supprimé ton message tu me le reformules de façon plus conviviale.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 9:30 par xor
Pour ton info la T öle, la théorie du Big Bang, bien qu’elle traduise la réalité de l’expansion de l’espace (en fait, le vide, rempli par le champ de Higgs) est un théorie avec une singularité.
Quand on passe le film à l’envers, on aboutit à un volume nul et une densité infinie.
Y a rien qui bouillonne dans un espace nul !!!!
Le problème, c’est que cette idée est incompatible avec la mécanique quantique.
La MQ, outre ses bizarreries comme la non-localité et les états superposés (le « en même temps » de Macron) considère toute entité physique comme « discrète », c’est-à-dire discontinue.
Les entiers 1,2,3 …n forment une suite discrète. Les nombres décimaux ne sont pas « discrets ».
Prend n’importe quelle paie de valeurs décimales, on trouve tjrs un nombre décimal s’insérant dans cette paire de nombres (la moyenne par exemple).
Le grain d’espace est un cube dont le côté est la longueur de Planck (petite mais non nulle)
Le grain de temps est la durée de Planck (petit mais non nul)
Contradiction
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 9:38 par xor
Bref en deça de la longueur et du temps de Planck : mystère total !!!!!



La soupe d'ondes énergétique dont tu parles n'est qu'une étape mais pas le début du processus.
le début personne ne peut en parler intelligemment.

C'est ce que dit la physique moderne....
Avant le temps de Planck, on ne peut évoquer que des hypothèses difficilement démontrables...Multivers, Néant, Dieu, naissance du temps, début du rêve....auberge espagnole de la pensée.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 9:47 par xor
...d'une aile de papillon capable de provoquer des mouvements d'air imprévisibles à l'autre bout de la terre, provoquera des mouvements imprévisibles du double pendule.


Mauvaise compréhension de l’effet papillon….
Quand on analyse les causes d’une catastrophe, on repère une quantité de causes infimes organisées selon une arborescence de Markov.
Quand cet arbre a l’ambition d’être précis on arrive à des évènements aussi insignifiants que le battement d’aile d’un papillon, qui s’il ne s’était pas produit, aurait fait écrouler l’arbre et rendu impossible la catastrophe. Mais ce n’est pas ce seul battement d’aile qui déclenche la catastrophe.

Ce n’est pas le battement d’aile qui produit la catastrophe.
C’est l’absence du battement d’aile qui l’empêche.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 10:38 par xor

Cette erreur de logique tient à l’incompréhension des lois de Morgan.
Si 1000 conditions sont nécessaires à la réalisation d’un événement, la non-réalisation d’une seule suffit pour faire capoter l’événement, mais c’est donner trop d’importance à chacune d’elle prise séparément. Dans cette configuration les 1000 conditions sont importantes, aussi insignifiantes que certaines paraissent.



Lorenz explique :

« De crainte que le seul fait de demander, suivant le titre de cet article, « Un battement d'ailes de papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas ? », fasse douter de mon sérieux, sans même parler d'une réponse affirmative, je mettrai cette question en perspective en avançant les deux propositions suivantes :

* Si un seul battement d'ailes d'un papillon peut avoir pour effet le déclenchement d'une tornade, alors, il en va ainsi également de tous les battements précédents et subséquents de ses ailes, comme de ceux de millions d'autres papillons, pour ne pas mentionner les activités d'innombrables créatures plus puissantes, en particulier de notre propre espèce ;

* Si le battement d'ailes d'un papillon peut déclencher une tornade, il peut aussi l'empêcher . Si le battement d'ailes d'un papillon influe sur la formation d'une tornade, il ne va pas de soi que son battement d'ailes soit l'origine même de cette tornade et donc qu'il ait un quelconque pouvoir sur la création ou non de cette dernière. »
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 11:02 par Tolé
j'ai l'impression que tu me prends pour une analphabète. Tout ce que tu dis, je le sais, mais je pars du principe que tu le sais toi aussi. Le battement d'aile de papillon, bien sûr que ce n'est pas ce qui déclenche une tempête à l'autre bout du monde. Tout le monde (enfin ceux qui s'intéressent à la question, dont moi !) sait que c'est une question de décimales qui ont été négligées dans des calculs pour tenter de prévoir des événements météorologiques. En reprenant en compte ces décimales, on s'aperçut que, le résultat peut être complètement différent. Ces décimales négligées sont de l'ordre du battement de l'aile d'un papillon.  Conclusion, une variable aussi faible que quelques décimales peut bouleverser le résultat d'une prévision météorologique. mais croire que j'ai pu penser qu'il suffisait qu'un papillon bouge son aile pour provoquer une tempête, c'est complètement abracadabrant.

Essaie aussi de me faire le plaisir de penser que je n'imagine pas que "la soupe énergétique dont je parle" ait été le commencement de quelque chose. Effectivement on ne sait pas encore ce qu'il y avait quand il n'y avait rien... Mais bien sûr que tout n'a pas commencé avec le bigbang.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 11:42 par xor
Tes affirmations "scientifiques" sont polluées d’innombrables biais cognitifs...
Souvent tu affirmes
a implique b
c implique b
donc les relations entre c et a deviennent facilement exploitables


...alors qu'on ne peut rien en dire de probant
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 11:48 par Tolé
J'me comprends, c'est l'essentiel. Au lieu de décortiquer tous mes propos jusqu'à ce que tu trouves une omission qui te permette de dire que je n'ai rien compris, apporte des arguments nouveaux. Ces incessantes critiques vis à vis de tout ce que j'écris sont lassantes. l'intérêt pour moi de te dé-bannir était d'ouvrir des discussion. Si tu t'en tiens aux vannes je les ferme (...les vannes ! hi hi hi!)
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:03 par xor
Mais je t'assure que, dans la forme, tes propos sont articulés comme on peut les découvrir dans une rédaction de collégienne...
La collégienne se comprend, elle aussi.


dé-bannir ....Shocked
"restaurer l'accès" c'est plus élégant, non ? C'est ce que j'écrirais dans un "case" Oracle par exemple.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:12 par Tolé
C'est quoi un "case" Oracle ?

Débannir est un mot qui fait partie du vocabulaire des forum, n'essaie pas de me la jouer littéraire, ça ne va pas à un mec qui fait autant de fautes de vocabulaire qu'un enfant de 12 ans !
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:15 par Tolé
On t'a peut-être appris la physique chez les troufs, mais pour l'orthographe... il y a encore du boulot !
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:46 par xor
ajouter, enlever

le contraire d'ajouter n'est pas désajouter
le contraire d'enlever n'est pas désenlever


pourquoi inventer des néologismes inutiles quand le vocabulaire existe....
Google "restaurer l'accès" versus "débannir" et tu verras la différence de retours


Mes fautes d'orthographes sont des négligences acceptables .... Je te rappelle que je ne peux corriger ce que j'écris
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:52 par Tolé
Un case "Oracle" ça y est je sais ce que c'est merci !!!!!!

Oracle!!! ça me dit quelque chose !! :-))))))))))))
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 12:56 par Tolé
Voici ce qui est écrit sur le panneau d'administration de humour.allgoo.com par l'hébergeur lui-même


RECHERCHER


Bannir un membre
Nom d'utilisateur :


Bannir jusqu'au :
Jour  Mois  Année

Laissez tel quel pour bannir l'utilisateur de façon indéfinie.
Raison du bannissement :

AJOUTER


Débannir un ou plusieurs noms d'utilisateur
Sélectionner tout / Désélectionner tout / Inverser la sélection
Nom d'utilisateur Banni jusqu'au Raison du bannissement Débannir


DÉBANNIR


Alors moi mon petit pote, j'utilise les mots qui sont indiqués pour débannir un mec qui veut jouer les emmerdeurs... emmerdeurs c'est français ?
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 13:08 par xor
Dans mon boulot je suis souvent confronté aux mauvaises traductions.

Par exemple, je travaille sur un logiciel qui conditionne le déclenchement de rémunérations particulières sur la situation d'un salarié (grade, ancienneté, date d'entrée en service, situation familiale).
Le bulletin de paie est calculé chaque mois par un programme dit "asynchrone" (versus online)....
Les américains appellent ce conditionnement "generation control" qui a été bêtement traduit "contrôle de génération"

J'ai ouvert un "case" (réclamation de correction du logiciel) de traduction pour qu'on change la traduction.
J'ai proposé "condition de déclenchement" ou simplement "condition" car il s'agit d'un paramètre qui permet de filtrer les règles de calcul.

En fait, avant de traduire, il faut d'abord se demander à quoi sert le truc en question. Une fois qu'on a compris, on se rend compte que des mots simples et pertinents existent pour le traduire.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 13:14 par xor
Ecoute ma vieille, si pour toi, une expression comme "pallier à " n' est pas fautive parce qu'elle est très répandue, c'est ton affaire.

Débannir est fautif, et moche...On ne l'utilise pas ton mon milieu professionnel. On dit "restaurer l'accès". Point barre.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 13:19 par Tolé
t'es formidable !!!! Laughing Laughing Laughing
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 13:25 par xor
j'utilise les mots qui sont indiqués pour débannir un mec qui veut jouer les emmerdeurs..


Parmi les biais cognitifs , l'argument d'autorité...que tu utilises si souvent....

Les journalistes de France Television ne peuvent pas faire de fautes de vocabulaire parce ce sont les journalistes de France Television .

Pour toi, le geek de ton fournisseur de solution "forum" fait autorité dans le domaine du français académique...Ah, bravo....Je ne suis pas surpris.
Re: Au revoir la-haut
Message le Ven 10 Nov 2017 - 14:21 par Tolé
:sleep: :sleep: :sleep: :sleep:
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 9:46 par xor
Allez! Avoue que "débannir" est un mot très laid, inventé par des techniciens sans vocabulaire, plus enclins à lire des modes d'emploi que des romans de Céline.
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 10:15 par xor
Réfléchis.

Acte 1 : Un acteur du forum dont la présence solaire contrarie, par ses arguments imparables, l'administrateur-acteur, juge et partie.
A court de solutions, l'administrateur du forum veut le faire taire au moyen de la censure.


Acte 2 :Quand celle ci devient trop grotesque il choisit l'exclusion, le bannissement.

Acte 3 : le trou noir laissé par l'éviction de l'acteur gênant, transforme le forum en soliloque de collégienne attardée.


Acte 4 : On rappelle le banni en rétablissant ses accès, où en les restaurant, non?


Débannir est une mauvaise expression. Pourquoi?

Le pardon, l'accueil, le rappel de celui qu'on éloigné, sont des démarches positives qui ne peuvent se formuler en termes d'exclusion.
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 10:16 par Tolé
Avoue !!! C'est bien toi, ça ! Je n'ai rien à avouer, mais je suis d'accord avec toi le mot n'est pas très joli.
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 11:49 par xor
Ah! Tu avoues quand-même.

Tu le sais bien... Quand j'ai quelque chose dans le crâne ....
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 11:56 par Tolé
C'est pas une qualité d'être borné, pépère !
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 12:12 par Tolé
xor a écrit:
Réfléchis.

Acte 1 : Un acteur du forum dont la présence solaire contrarie,  par  ses arguments imparables, l'administrateur-acteur, juge et partie.
A court de solutions, l'administrateur du forum veut le faire taire au moyen de la censure.


Acte 2 :Quand celle ci devient trop grotesque il choisit l'exclusion, le bannissement.

Acte 3 : le trou noir laissé par l'éviction de l'acteur gênant,  transforme le forum en soliloque de collégienne attardée.


Acte 4 : On rappelle le banni en rétablissant ses accès, où en les  restaurant, non?


Débannir est une mauvaise expression. Pourquoi?

Le pardon, l'accueil, le rappel de celui qu'on éloigné, sont des démarches positives qui ne peuvent  se formuler en termes d'exclusion.

Bon, j'avais pas vu ce post. Que fais-tu des verbes comme défaire, dérouler, dégeler, dévêtir ? Même s'ils ne sont pas très jolis, ça n'empêche qu'il sont corrects, non, Gaston ?
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 12:23 par xor
Oui mais quand tu t'arrêtes de rêver tu ne dis pas je dérêve.
Quand tu t'arrêtes de tuer tu ne dis pas je détue.
Quand tu t'arrêtes de regarder tu ne dis pas je déregarde.


Etc.
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 13:51 par Tolé
Là tu donnes des mauvais exemples. Dérêver, détuer, déregarder signifieraient arrêter de... Alors que débannir c'est inverser le processus qui a permis à un emmerdeur d'être banni. Je dégèle un aliment qui est gelé. Je dévêts une personne qui est vêtue, je défais ce qui est fait... Le fait d'être banni est achevé je dois donc effectuer le processus inverse en cliquant sur le bouton "débannir" je n'arrête pas un processus, je l'inverse. Faire chier, lui, merde !

Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 15:54 par xor
Faire bouillir de l'eau est un processus consistant à la faire passer de l'état liquide à l'état gazeux.
Le processus inverse consiste à condenser et non à débouillir.
Par ailleurs la mise au ban est un état pas un processus.

Ton argumentation ne tient pas la route.

Le contraire de bannir est accueillir.

On ne dit pas "merci de votre débannissement" quand on est reçu après une période de froid mais "merci de votre accueil" et ce quelque soient les événements passés.

Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 16:06 par xor
....quels que soient les événements passés
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 16:27 par xor
Bon et puis si tu me trouves un dictionnaire mentionnant "débannir" tu me fais signe.
Internet n'est pas une source toujours fiable. Le pire et le meilleur s'y côtoient.
Bannis de ton vocabulaire "débannir"
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 17:42 par xor
J'ai cherché dans mon grand Larousse 12 volumes
On passe de Débander à Débanquer direct.....


Le français a survécu 1000 ans sans avoir besoin du verbe "débannir"......


Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 17:45 par Tolé
Bon tu continues et je te rebannis !!! Laughing Laughing
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 18:34 par xor
Tu vas me bannir combien de temps ? Je trouve la restauration trop prompte.
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 18:52 par Tolé
Je ne peux pas aller au-delà du 1er janvier 2038 !
Re: Au revoir la-haut
Message le Sam 11 Nov 2017 - 19:57 par Xor
Ok .... c'est un bon début
Vas-y
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 10:31 par xor
https://www.youtube.com/watch?v=pXPjMSp48JY&t=5066s

Etienne Klein a visiblement changé de métier. Il fait aujourd’hui plus de com que de physique (ça doit rapporte plus... Very Happy ), et du coup, il s’est un peu brûlé les ailes en s’attribuant des mérites pompés sur d’autres sans le dire.
Il n’en reste pas moins qu’il est excellent dans ce qu’il fait, même s’il se répète beaucoup de conférence en conférence.
Il explique bien et sait montrer les difficultés des nouveaux développements de la physique.
C’est un amoureux de la pensée d’Einstein (qu’il rapproche de celle de Galilée) tout en reconnaissant que la croyance un peu dogmatique dans le déterminisme et dans la réalité objective de l’univers (indépendante de toute observation) est sérieusement mise à mal aujourd’hui.

En fait Einstein était un contemplatif d’une grande honnêteté intellectuelle même si on peut lui reprocher de s’être trop mis en scène contrairement à Bohr, Poincaré, Lorentz.
Les idées de Bohr étaient plus dogmatiques encore que celle d'Einstein, plus empiriques, mais au final, c’est lui qui avait raison. Il est incroyable de se résigner à une physique qui fonctionne en renonçant au réel, mais se contentant d’admettre ce qu’on peut déduire du réel inaccessible par sa simple interaction avec l’observation de cette interaction ( les appareils de mesure qui cassent la réalité…Effondrement de la fonction d’onde).
Cette physique là note des tours de magie en admettant qu’on n’en connaîtra jamais les détails. Le résultat suffit.


Klein explique ça merveilleusement.
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 12:13 par Tolé
Oui, c'est vrai qu'il est excellent même si on a l'impression de toujours écouter la même chose. Evidemment puisqu'il s'adresse chaque fois à un auditoire différent. Il s'est justifié quand on l'a accusé de pomper sur d'autres en disant qu'il prenait tant de notes qu'il avait pu confondre celles de sa propre réflexion avec celles des auteurs qu'il voulait citer.

Dans un tout autre domaine, j'écoute en ce moment les conférences de Henri Guillemain sur l'histoire. Ce mec est passionnant.
Un exemple : Les deux vidéos sur Robespierre remettent en question ce qu'on apprend sur Robespierre au lycée.
https://www.google.fr/search?q=guillemin+robespierre&oq=guillemain+robespierre&aqs=chrome.1.69i57j0l5.17531j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8


Beaucoup de conférenciers sont absolument pénibles en ponctuant leurs phrases de euh...euh... Lui, vous raconte sans jamais hésiter, et moi qui n'aimait pas beaucoup les cours d'histoire, je suis ses conférences avec beaucoup d'intérêt.
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 12:28 par xor
Les tics de langage, ça se soigne....
Dans ma formation militaire, on avait des cours d'expression orale pour apprendre à parler en public....
On était filmé et tous nos défauts étaient passés au crible.... C'était terrifiant ....
En fait au fil des prises de son et de vue on voyait nos défauts s'atténuer, voire disparaître.

Il y a aussi le body language et les postures à redresser....


Grace à ça, je n'ai aucune gêne pour parler en public .


mais pour soutenir l'attention il faut un débit lent, jouer des silences, regarder lentement l'effet de ses paroles sur l'assistance....
Si en plus on une voix grave, c'est top....
Voix grave et débit lent sans monotonie : c'est la recette.
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 12:43 par xor
dans le registre conteurs d'exception, y avait Alain Decaux, Georges Decausnes, Pierre Bellemarre, Jacques Chancel., Claude Darget (la vie des animaux)...

Les voix envoûtantes : Claude Dauphin, Pierre Arditi, Dominique Paturel, Eve Ruggieri, Laure Adler, Denise Glaser, Denis Fabre
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 12:46 par xor
Les femmes c'est dur à écouter longtemps... Very Happy
cependant je pourrais écouter Natcah Polony pendant des heures....Elle est formidable cette femme. Belle en plus
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 14:03 par Tolé
Natacha Polony, Caroline Fourest, Laure Adler, mais certainement pas Eve Rougieri. Les femmes dont les voix sont le plus insupportables sont celles qui montent dans les aigus, comme Anne Elizabeth Lemoine, et quand elle se marre juste après avoir dit une connerie, c'est le summum ! Les yeux rivés sur ses fiches chaque fois qu'elle dit un mot ! Je lui préfère Marion Rugieri à la voix très agréable, et beaucoup plus intelligente. C'est elle qu'ils auraient dû choisir pour remplacer AnneSophie Lapix, dont la voix pouvait devenir odieuse quand elle poussait de grands cris pour accueillir ses invités... Bonjouuuuuur !! Merciiiiiii! Ohhhhhhhhhhhh! c'est supeeeeeeeeeeeeeer! Même quand le cadeau était une merde dont elle se moquait le lendemain avec ses comparses !

Du côté des mecs.. Voix grave mais pas trop. Quand Dupont-Moretti parle on dirait qu'il fait des rots ! J'aime bien la voix chaude de Jean-Claude Ameisen; Je l'écouterais pendant des heures...

On apprenait aux étudiants journalistes à s'arrêter carrément quand ils hésitaient. C'est ce qui a donné des générations de mecs et de nanas qui s'arrêtaient après chaque mot, ce qui devient tout aussi lourdingue que d'hésiter pendant des heures pour en sortir un !!! Les jeunes journalistes tout droit sorti de leur école le font encore !!! Ca et les fautes de français, les "au jour d'aujourd'hui", les "conjoncture actuelle", les "s'avérer faux ou s'avérer vrai" et autre fautes de tournure de phrases sont impardonnable dans la bouche de journalistes censés parler un bon français !
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 14:06 par Tolé
La voix de Macron est trop immature, on dirait un premier communiant, en plus, quand il marche il n'a pas de prestance. Guindé pour avoir l'air présidentiel, on le sent très contracté. Je lui préfère Edouard Philippe,dont je ne partage pourtant pas les opinions. Au moins il a une qualité, il a de la classe.
Re: Au revoir la-haut
Message le Mer 15 Nov 2017 - 22:00 par Xor
Oui Ève Rugieri a peut-être une voix bizarre ... elle doit compenser par le fait que c’est une excellente narratrice .
Mon fils est un très bon narrateur ...ce qui doit l’aider dans son boulot de commercial...

Sur France Inter il y a Fabrice Drouelle qui a une voix incroyable .... ses collègues l’appelle The voice ....comme Sinatra

Amel sème m’ennuie.
Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 16 Nov 2017 - 12:00 par xor
Dans le registre voix pénibles j'imagine un débat politique entre Anne Hidalgo et Ségolène Royal arbitrée par Cécile Duflot et Clémentine Autain.

On garderait les enregistrements pour les utiliser comme moyen de torture pour faire parler les terroristes et leurs complices.



Re: Au revoir la-haut
Message le Jeu 16 Nov 2017 - 13:15 par Tolé
Quatre personne dont je n'aime pas les voix, et à part Ségolène qui me fait marrer parce qu'elle a toujours l'air de s'amuser quand elle est interviewée, je ne les saque pas. Clémentine Autin parce que c'est une islamogauchiste de la pire espèce, Cécile Duflot parce qu'elle ne vaut pas mieux, et Anne Hidalgo parce qu'elle a vendu son âme aux JO de 2024 !

Re: Au revoir la-haut
Message  par Contenu sponsorisé
 

Au revoir la-haut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
le forum de Colline :: le Forum de Colline :: cinéma-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: