Le forum de Colline

coups de gueule - coups de coeur
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Messagerie  
Partenaire : Découvrir de nouvelles idées de vacances,
des vacances au soleil, surfer sur les promos voyages,

découvrir des vacances en Italie, vacances en Espagne, vacances en Israël...et partager votre avis sur le forum vacances ;

suivez-nous sur notre page vacances.

Le site voyage états-unis. Pour découvrir les plus belles destinations de la côte-ouest, on vous donne plein d'idées


Partagez | 
 

 la gravité comme propriété géométrique de l'espace

Aller en bas 
AuteurMessage
xor
Invité



MessageSujet: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Ven 9 Mar 2018 - 13:22

https://www.youtube.com/watch?v=DdC0QN6f3G4

Cette video est d'une très grande pédagogie et montre que la chute est un mouvement inertiel sur une géodésique.
Revenir en haut Aller en bas
xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Sam 10 Mar 2018 - 11:12

Contrairement à ce que rapporte la rumeur prétendant qu’Einstein était un cancre, Einstein avait simplement quelques problèmes de lenteur d’esprit et d’étourderie. Il faisait beaucoup d’erreurs de calcul. En revanche, c’était quelqu’un de rêveur et de curieux, pensant tout le temps, qui se posait les bonnes questions. Il a d’abord été fasciné par la nature de la lumière.
Quand il a commencé à réfléchir sur la gravité, il a immédiatement abordé le sujet avec les réflexes qu’il avait acquis avec l’étude de la lumière. A l’instar de Descartes, l’action “magique” à distance de l’attraction universelle de Newton ne lui convenait pas. Newton lui-même admettait que cette action à distance était une bizarrerie. Il faisait juste remarquer qu’elle permettait de faire des calculs prédictifs justes.

Le tour de force d’Einstein fut de définir la gravité, non plus comme une force d’ “aimentation” mais comme une propriété géométrique de l’espace.
Une cage de Faraday coupe le champ électrique à l’intérieur de la cage. Mais il n’existe pas de cage de Faraday de la gravité. D’ailleurs, que fait-on pour supprimer la gravité afin d’entraîner les astronautes? On demande à un avion de suivre une trajectoire pendant quelques secondes.

C’est le petit chinois Lê Huang N’Guyen qui m’a tout fait comprendre.
D’abord l’espace n’est plus un référentiel géométrique vide mais un objet lui-même. C’est dur à imaginer car l’espace est invisible, inodore...Néanmoins on peut le sentir par l’effet qu’il produit dans son voisinage précisément parce qu’il est influencé, perturbé par les masses qu’il ingère.
La perception de l’espace est donc indirecte, comme le vent n’est perceptible que parce qu’il fait bouger les choses qu’il atteint (nuages, feuilles d’arbres, vagues).
Lorsqu’une pomme se détache d’un arbre, cette dernière ne tombe pas mais évolue librement de façon linéaire et non perturbée sur sa propre “ligne droite” mais dans un espace tordu par la Terre.
La vraie perturbation de la pomme, c’est quand cette dernière est attachée à l’arbre. L’arbre l’accélère vers le haut et cette accélération cesse quand la pomme se détache de l’arbre. Quand elle se détache elle est libérée.

Ce qui amène une immédiate contradiction à cette idée, c’est de dire que si le sol monte vers le haut, alors il monte partout de Paris à Melbourne et donc que la Terre gonfle à vitesse grand V.

Oui et non.

Le contre-argument vient d’une idée géniale qu’avait eu Poincaré. Je regrette vraiment qu’Einstein n’ait jamais rendu hommage à Poincaré sur cette idée cruciale que Poincaré avait eu bien avant Einstein.

Poincaré avait imaginé un espace disque dans lequel la taille se réduisait au fur et à mesure qu’on s’éloignait de son centre. Bien-sûr globalement on voit les objets plus petits ou plus grands selon qu’on se trouve plus loin ou plus près du centre de l’espace disque. Mais localement tout est en proportion et on ne voit pas, localement, l’espace s’effondrer sur lui-même.

La présence de la masse de la Terre fait s’effondrer l’espace-temps aussi vite que la Terre gonfle dans/sur cet espace en effondrement. Ce qui nous donne l’illusion que la Terre ne gonfle pas, En fait elle gonfle dans un espace qui s’effondre. Les deux mouvements se contrarient s’annulent. Cette idée est prodigieuse, non ?

A la minute 7 de la video, on comprend mieux cet notion d’espace élastique


https://www.youtube.com/watch?v=EI2OPCdGXkw


une video plus allégorique sur les espaces hyperboliques de Poincaré
https://www.youtube.com/watch?v=6tO-8bfUXfk



Revenir en haut Aller en bas
Xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Sam 10 Mar 2018 - 15:26

https://youtu.be/KOOAAo1v9fE

Quand je parle de l’effondrement de l’espace, je veux dire l’effondrement de l’espace-temps.
On niveau spatial pur on ne voit pas localement l’espace 3D s’effondrer.

C’est ce point qui est hyper dur à expliquer car ce n’est pas du tout intuitif.
En effet nous ne voyons rien... nous ne ressentons qu’une reaction du sol ... c’est cette action du sol sur nous-mêmes qui sommes posés dessus qui est magique..
Mais c’est comme les discussions sur la ressurrrection, nous n’admettons que ce que nous voyons se produire partout alors que ce sont ces banalités qui sont le plus difficiles à expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54838
27/01/2007

MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 9:47

J'ai du mal avec les explications du petit chinois. En fait ce qui est plus parlant pour moi c'est ça :
https://www.youtube.com/watch?v=DdC0QN6f3G4
Tu as bien fait de parler de l'effondrement de l''espace-temps. En fait c'est la dimension du temps qui intervient dans le fait que l'espace s'effondre. Jusqu'à maintenant, je n'avais aucune difficulté avec la courbure de l'espace et même avec le fait que l'espace enfle, mais quand j'entends qu'ils s'effondre... ok, bon, alors c'est l'espace temps. Ca change tout.
Si tu me dis que je n'ai rien compris je te casse la gueule !! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 13:14

Oui la 1ère video est excellente.
Mais l’accelaration du sol vers le haut que nous ressentons sous nos pied est lié au gonflement de la Terre .... en revanche l’effondrement du support espace-temp, lui n’est pas ressenti car toute torsion de ce support géométrique n’as pas d’effet sur les objets libres sur leur géodésique.
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54838
27/01/2007

MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 13:37

Je te dis ce que j'ai compris et tu me dis si c'est ça.
La terre gonfle parceque l'univers entier gonfle et elle, telle un point sur un ballon de baudruche que l'on gongle augmente de volume, sauf que le point qui s'étend sur la surface du ballon c'est ce qui apparaît en deux dimensions, la terre, elle augmente en trois dimensions. Donc la sphère gonfle. La pomme tombe parceque la terre monte vers elle, ok. mais l'espace, dans tout ça, pourquoi est-ce qu'il s'effondre sur lui-même ? A cause de l'espace-temps, dis-tu... mais ça je ne comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 13:41

Lê huant Nguyen fustige à plusieurs fois la représentation de la courbure simplement spatiale de l’espace...la grosse boule dans le drap de latex qui déforme l’espace est une mauvaise représentation....il affirme que cette image explique la gravité par la gravité car dans cette mauvaise représentation c’est le poids qui déforme l’espace.

Moi, ce qui m’a mis sur la voie c’est Poincaré avec ses espaces hyperboliques... en RG l’espace n’est plus plat, plus euclidien.
L’accélération du sol vers le haut depuis 4 milliards d’anneeS donnerait une taille gigantesque à la Terre..... mais en fait les unités de mesure mesurant la
Terre a ses débuts ont fondu et sont microscopiques.....

Dans l’image artistique et religieuse on voit bien que le bord du cercle englouti tout les heptagones que l’on veut ...ils se tassent à l’envie.... ces mouvements de contraction du support géométrique sont imperceptibles alors que le gonflement sur ce support en effondrement lui est ressenti....


Je regrette que lê n’explique pas ça .
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54838
27/01/2007

MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 14:02

J'ai toujours pas compris pourquoi l'espace s'effondre sur lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 15:01

Il faut comprendre avec la RG d’Einstein que l’espace n’est pas un théâtre vide dans lequel des objets sont animés mais que l’espace est un acteur, un objet physique lui-même ... c’est cette notion qui est dingue.... c’est complètement contre-intuitif car nos habitudes nous font penser l’espace comme un théâtre figé. En fait c’est cette idée dont il faut se débarrasser. Elle ne rassure pas. Ar elle évoque un espace en explosion ou en implosion constamment accéléré par endroits.
La Terre comme tout autre objet massif s’appuie sur un espace-temps qui est dynamique....
Dans la Relativité restreinte l’espace-temps est plat. C’est l’espace de Minkowski euclidien. Le temps est indépendant de l’espace et représente la seule dimension évoluant avec le temps (pardon de la Lapalissade).
Dans la RG, le temps n’est plus une variable indépendante des variables purement spatiales. La présence de matière tord l’ensemble, aussi bien l’espace que le temps.Tout devient élastique.
Et une accélération qui mesure une variation de vitesse par rapport au temps où bien une variation par rapport au temps de vrariation de distance par rapport au temps (dérivée seconde) n’est pas mesurée de la même manière partout et tout le temps. L’acceleration Qui s’est produite il y a 3 jours sur la surf e de la Terre n’est plus locale ....
Revenir en haut Aller en bas
xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 15:46

Lê explique les 2 approches de la RG...
L'approche inductive et l'approche déductive.
Chez les étudiants en sciences exactes (physiques) on privilégie souvent l'approche déductive.
C'est quoi la démarche déductive. Ben c'est par exemple de partir de la loi de gravitation de Newton qu'on reçoit comme une vérité venant d'on ne sait où (elle peut être dogmatique) mais vérifiable à posteriori. De Newton on étudie les mouvement à force centrale, il en découle les lois de Binet, et donc celles de Kepeler et on peut déduire de Newton la trajectoire de la Lune autour de la Terre.

L'approche inductive est plus celle de Mr Tout le monde ou celles des chercheurs de laboratoire se proposant d'observer un phénomène. C'est en général le mode de fonctionnement des sciences "non exactes" comme la biologie. On cherchera à généraliser un comportement mais seulement après moult observations.

Ce qu dit Lê c'est que l'inconvénient avec l'approche déductive privilégiée par son éducation et sa capacité à bien calculer, c'est qu'il ne ressent pas le phénomène.
Il lui a fallu un déclic physique et émotionnel (Einstein et Poincaré évoquent très bien ce type d'émotion lorsqu'ils comprennent soudain).

Moi, le déclic se fut le disque de Poincaré....

En RG il faut mesurer l'aspect philosophique de la théorie. Le temps et l'espace sont de même nature et interchangeable.... Cette idée est révolutionnaire et chamboule toutes nos perceptions du réel.

Je donne un exemple.

Prenons l'approche classique de l'espace et du temps. Je suis enfermé dans une prison avec une chaise une table une pendule et une lampe pour toute lumière.
Le temps passe et je m'ennuie. L'espace est toujours le même mais ce qui change dans cet espace , c'est la position des aiguilles sur la pendule , et la poussière qui s'accumule sur la table.
En gros l'espace change à la marge avec le temps ( donc pas de façon radicale).

Avec la RG la cellule dans laquelle je suis entré il y a 3 jours n'est plus la même.... Elle n'a plus rien à voir avec celle d'avant

Elle est des milliards de fois plus grande , mais moi aussi je suis des milliards de fois plus grand, si bien que je me rend compte de rien....
Tout est à peu prés reconduit en proportion mais pas exactement...Toujours l'idée du fleuve en mouvement perpétuel, dynamique, instable, changeant ....


Nous somme sur ce bateau sur un fleuve attaché à une pile de pont invisible et qui tend la corde.... Nous pensons traverser des kilomètres et des kilomètres alors que nous sommes juste attachés à une pile.....

C'est ça la relativité... Nous somme sur ce support qui nous parait immobile mais qui ne l'est pas du tout.

L'effondrement de l'espace c'est les chutes qui sont derrière nous et qui donnent tant de courant à cet endroit. Il faut rester au même endroit...
La tensions sur la corde c'est une force de résistance comme le sol résiste à l'effondrement au centre de la Terre
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54838
27/01/2007

MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 16:35

J'ai compris que notre univers s'étend jusqu'à... Il y aura 3 possibilités : il s'étendra àl'infini, il restera stationnaire ou il se recontractera. Maintenant, j'apprends que l'espace tantôt s'étend, tantôt se contracte, bref qu'il est élastique... mais je n'ai toujours pas compris pourquoi lorsqu'il s'effondre la terre elle-même ne s'effondre pas avec lui. Ok quand l'univers enfle, nousenflons avec lui et nous ne nous apercevons de rien, mais moi ce que je voudrais comprendre ou même entrevoir de comprendre c'est pourquoi quand l'univers s'effondre la terre ne s'effondre pas avec lui et du coup elle monte vers la pomme qui s'est détachée de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 17:34

Lire l'article de David Levitt

Space Itself Is Expanding: Gravity and General Relativity Explained

https://medium.com/@davidlevitt/space-itself-is-expanding-gravity-and-general-relativity-explained-6395aa2e4d69

J'ai enfin trouvé l'article qui dit exactement ce que j'ai compris.
Finalement les videos de Youtube n'abordent pas clairement comment est compensée l'expansion de la taille de la Terre.


Il y aura 3 possibilités : il s'étendra à l'infini, il restera stationnaire ou il se recontractera.
Non, il faut abandonner cette idée. L'expansion de l'Univers est de la même nature que celle qui fait doubler la taille de la Terre toutes les 13 minutes.
La gravité, telle qu'on la comprenait avant était censée ralentir l'expansion de l'univers... Avec la RG c'est l'expansion qui génère la gravité.

Localement on observe rien, car l'augmentation de la taille de la terre est compensée par la dilatation des unités de mesure "globales"
Localement la taille et les unités de mesure ne change pas .... Globalement la taille de la Terre grandit dans un Univers qui grandit:



L'effondrement dont je parle est l'effondrement des mesures faites dans le passé. Les tailles du passé rapetissent, c'est l'Univers passé qui s'effondre (ce qu'il y a en arrière du fleuve).




Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54838
27/01/2007

MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 17:56

the space inside of a planet like earth expands much faster than the space outside it. But that’s exactly how general relativity and positive spacetime curvature work. Physicists often refer to the fabric of spacetime to be clearer.We’re terrible at visualizing rulers that vary in length — or that continuously expand. In fact, it’s much worse than that: when we hear “space is expanding” we picture objects moving further apart, explosions, and big bangs — practically the opposite of gravitational attraction. But when we think it through, we realize that when space and rulers are expanding, the distances between things — as measured by those rulers — are shrinking. The expansion of space means objects moving inertially in straight lines appear to be attracting and orbiting one another, not exploding apart.So this relativistic idea of “space expanding” is not about growing distances between galaxies. It’s much more disruptive and even disturbing

Ca, je comprends davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 18:38

Le Dieu qui fait marcher tout ça est quand-même nettement plus fort que le Dieu de la Torah...
C'est quand-même vertigineux .... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xor
Invité



MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   Dim 11 Mar 2018 - 19:32

the space inside of a planet like earth expands much faster than the space outside it. But that’s exactly how general relativity and positive spacetime curvature work. Physicists often refer to the fabric of spacetime to be clearer.We’re terrible at visualizing rulers that vary in length — or that continuously expand. In fact, it’s much worse than that: when we hear “space is expanding” we picture objects moving further apart, explosions, and big bangs — practically the opposite of gravitational attraction. But when we think it through, we realize that when space and rulers are expanding, the distances between things — as measured by those rulers — are shrinking. The expansion of space means objects moving inertially in straight lines appear to be attracting and orbiting one another, not exploding apart.So this relativistic idea of “space expanding” is not about growing distances between galaxies. It’s much more disruptive and even disturbing


Tu as compris la gravité exprimée par Gauss !!!!!!
En fait c’est un exercice qu on fait en classes préparatoires ...analogie avec la loi de Coulomb pour l électricité .... les deux lois sont en 1/ r2
Influence identique à distance liée à la surface d.une sphère en 4 pi r2

Ici David rappelle que l’expansion de l espace est constante en volume ce qui explique une accélération plus faible à distance par conservation du volume
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la gravité comme propriété géométrique de l'espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
la gravité comme propriété géométrique de l'espace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Colline :: Politique - critiques - opinion --
Sauter vers: