Le forum de Colline

coups de gueule - coups de coeur
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Messagerie  
Partenaire : Découvrir de nouvelles idées de vacances,
des vacances au soleil, surfer sur les promos voyages,

découvrir des vacances en Italie, vacances en Espagne, vacances en Israël...et partager votre avis sur le forum vacances ;

suivez-nous sur notre page vacances.

Le site voyage états-unis. Pour découvrir les plus belles destinations de la côte-ouest, on vous donne plein d'idées


Partagez | 
 

 discussion

Aller en bas 
AuteurMessage
xor
Invité



MessageSujet: misfit   Lun 20 Aoû 2018 - 21:41

Sur le fond, l’histoire de la lampe est avant tout une manière de dénoncer certaines "bêtises" que l’on entend dans les neurosciences. Par exemple, on entend souvent que la conscience est le cerveau en marche, qu’elle est au sens de l’identité le cerveau. Changeux dit des choses de ce genre-là, et il n’est pas le seul. Je dis que c’est aussi stupide que si l’on disait que la lumière est la lampe qui la crée. Certes, je pourrais m’exprimer plus diplomatiquement....






 Je comprends de même que le cerveau conscient est une structure qui réalise les conditions d’émission ou d’actualisation d’une potentialité qui (dans mon hypothèse) est latente dans la matière normale. Latente et universelle. Cette potentialité est celle de l’apparition de la conscience ou, plus généralement, du psychisme 


Si par exemple vous décrétez que la matière est la seule matière pesante, alors la lumière, qui n’est pas pesante, n’est donc pas matérielle en ce sens-là. Tout cela est arbitraire, c’est une question de définition. Vous pouvez à présent dire que la lumière est qualitativement différente de la matière, et vous avez donc une structure matérielle capable d’engendrer quelque chose de différent. ``



Par hypothèse, je mets une infime gouttelette de psychisme dans toute particule élémentaire. Le défi, à partir de cela, est de construire et proposer une théorie explicative du cerveau pensant, sachant que toutes les théories non-conventionnelles apparentées (de Dutheil, de Charon, etc.) n’ont (selon moi) jamais réussi à en fournir un modèle explicatif cohérent et crédible. Pour autant que je sache, elles sont incapables d’expliquer pourquoi c’est mon cerveau – et non pas mon foie, le bol, la fenêtre ou mon nez – qui est l’organe de la conscience [26]. Mon défi a donc été de m’efforcer de montrer comment on pouvait constituer une théorie (ou un modèle) explicative de la conscience à partir de mon hypothèse de départ. C’est crucial ; d’autant plus que des spécialistes du calibre de Changeux, et d’autres pontes, feignent de croire qu’ils ont l’explication. (Y croient-ils vraiment eux mêmes, ou sont-ils simplement de mauvaise foi ?) 


Soyons clairs : une description n’est pas une explication. Mais comme on n’a pas d’explication, par un tour de passe-passe, on fait passer une description pour une explication. Dans mon livre, je tente de dissiper bien des confusions en proposant trois critères objectifs pour distinguer théorie descriptive et théorie explicative. Mon but est ensuite de construire une théorie explicative de l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
xor
Invité



MessageSujet: discussion   Lun 20 Aoû 2018 - 22:04

 Oui mais qu’entend-il par « immatériel » ? En fait, je crois que je suis globalement d’accord avec l’énoncé d’Edelman. Mon objection est la suivante : il ne résout rien, et surtout pas l’énigme du cerveau conscient !!! Je récuse qu’il soit, comme vous le dites, « une théorie qui explique ». Je n’y vois que la chose la plus banale et la habituelle qui soit : une théorie qui affirme. Et rien de plus ! Il me semble là encore que l’on joue sur les mots, dans une espèce d’escroquerie intellectuelle. Je m’explique. On parle de « relations pourvues de sens », on pose donc qu’elles existent sans le justifier ni le démontrer. Et du sens, on passe subrepticement à la conscience, par un glissement sémantique implicite et furtif. On joue donc sur les mots. Si Edelman avait au contraire parlé explicitement de « relations pourvues de conscience », la supercherie aurait sauté aux yeux ! Mais il joue sur un mot différent, à l’air anodin, qui en fait suppose implicitement, justement, le terme de conscience. En clair, il pose dans ses hypothèses la conclusion qu’il prétend « démontrer » Very Happy . Car entre nous, qu’est-ce que cette notion de sens si elle ne se rattache pas, de près ou de loin, à un sujet conscient ? Je vous livre une confidence : je suis personnellement toujours très surpris de constater combien ce genre de supercherie intellectuelle, hélas assez répandu, est accepté par des gens qui pourtant savent réfléchir. L’esprit critique est-il donc une denrée si rare ? (Ou ne s’applique-t-elle que de façon sélective… par exemple aux métaphores de Bergson ?




Emmanuel Ransford , polytechnicien, a une théorie un peu tirée par les cheveux, mais c'est un fin connaisseur de la MQ.  Il met les pieds dans le plat au sujet du pouvoir de décision autonome des particules.
C'est marrant, il crée un vocabulaire un peu ridicule pour proposer ses idées mais ses idées sont tout de même assez troublantes.
C'est un adepte du panpsychisme, comme le philosophe David Chamlers (qui a mes faveurs) et croit pouvoir faire de réelles expériences là-dessus. Je suis un peu sceptique là-dessus mais ce mec y croit vraiment et il argumente avec une certaine force.
Revenir en haut Aller en bas
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54797
27/01/2007

MessageSujet: Re: discussion   Mar 21 Aoû 2018 - 7:59

"http://www.actu-philosophia.com/Entretien-avec-Emmanuel-Ransford-Autour-de-la..." 

Sacré Xor ! tu t'appropries des phrases qui appartiennent à d'autres. Pas très honnête tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54797
27/01/2007

MessageSujet: Re: discussion   Mar 21 Aoû 2018 - 8:03

polytechnicien, certes, mais pas neurobiologistes. Ce sont tout de même les plus aptes à comprendre ou à expliquer non seulement le fonctionnement du cerveau, mais la façon dont on peut interpréter l'émergence de la conscience autrement que par l'opération du saint-esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tolé



Féminin
Nombre de messages : 54797
27/01/2007

MessageSujet: Re: discussion   Mar 21 Aoû 2018 - 8:18

l'interview date de 2010 !! Depuis les neurosciences ont fait quelque progrès !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: discussion   

Revenir en haut Aller en bas
 
discussion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Colline :: Politique - critiques - opinion --
Sauter vers: